Alix

1) Shipping Lab : Comment as-tu débuté dans le monde maritime ?

Alix : Lors de mes études en langues et cultures de l’Arctique, j’ai rédigé un travail sur la pollution de l’Océan Arctique. Suite à ce travail, ma professeure m’a fait rencontrer la directrice de 3B Conseils qui m’a recrutée pour organiser une conférence internationale sur le recyclage des navires militaires. Et j’étais lancée !

 

2) Shipping Lab :Quelle est ta formation et quelles sont tes activités aujourd’hui ?

Alix : Après des études en droit à l’université Paris II Assas et en droit anglais du College of Law de Londres, j’ai intégré le Master 2 en relations internationales au Collège d’Europe de Bruges, où j’ai écrit mon mémoire de fin d’études sur les négociations de l’union européenne avec les pirates somaliens. A la fin de mes études, je me suis engagée dans la marine en tant que conseillère en droit et en relations internationales.

J’ai ensuite travaillé comme analyste en énergies marines renouvelables. J’ai découvert ce milieu qui m’a passionné.

Aujourd’hui, je suis consultante indépendante, professeure en droit et j’écris une thèse avec l’université de la Sorbonne sur les législations permettant une exploitation des ressources énergétiques et minérales marines qui soit respectueuse de l’environnement.

 

3) Shipping Lab : Qu’est ce que tu affectionnes dans ton job ? Quels en sont les avantages et inconvénients ?

Alix : Le métier de consultant permet d’être indépendant, de gérer son emploi du temps et de travailler sur différents types de sujets. Il nécessite d’être capable d’appréhender un sujet plus ou moins connu dans un délai souvent très (très) court. Il faut aussi sans cesse rechercher de nouvelles missions.

Mais il permet d’être polyvalent !

Si vous n’aimez pas la vie salariée, que vous avez beaucoup d’énergie à revendre et que vous aimez les gros challenges intellectuels, c’est le métier fait pour vous.

 

4) Shipping Lab : Quelle est ta vision sur le rôle de Shipping Lab pour le secteur ?

Alix : Malgré un potentiel maritime certain, la France ne met pas toujours ses atouts en avant.

Le milieu maritime est une niche, qui n’est pas toujours très connue des jeunes. En effet, les métiers liés à la mer ne sont pas assez mis en avant dans les écoles, universités et salons étudiants.

Le Shipping Lab permet de présenter ce milieu méconnu et de susciter des vocations.