Olivier R

1) Shipping Lab : Comment as-tu débuté dans le monde maritime ?

Olivier : Mon associé et moi avons eu la chance de naviguer très jeunes. L’océan a toujours été présent dans nos vies. Associés depuis 21 ans dans une agence digitale et entrepreneurs dans l’âme, nous avions envie de nous lancer dans une nouvelle aventure. Au-delà de la passion et de l’amitié qui nous lient, nous sommes partis de plusieurs constats : le monde du nautisme est en forte mutation, trop peu de personnes y ont accès et pourtant la mer fait toujours autant rêver ! Nous avons donc décidé de lancer la startup et l’application mobile ShareMySea.

 

2) Shipping Lab : Quelle est ta formation et quelles sont tes activités aujourd’hui ?

Olivier : J’ai une formation en management (Audencia). Je gère aujourd’hui avec mon associé les deux activités en parallèle : le projet ShareMySea et l’agence digitale www.imagescreations.fr. Pour le volet ShareMySea, l’essentiel de mon temps est consacré à la communication et au marketing essentiellement digital, du concept et de l’application. Les relations avec nos partenaires et la veille occupent une autre partie de mon temps.

 

3) Shipping Lab : Peux-tu nous en dire plus sur le concept ShareMySea ?

Olivier : ShareMySea est la première application mobile de partage de sorties en mer entre particuliers. Un peu comme blablacar mais sur l’eau ! Une jolie manière de mixer notre passion pour la mer et notre expertise du digital.

L’objectif de ShareMySea est de démocratiser le nautisme. L’application s’adresse à tous les publics : plaisanciers à voile ou moteur, pêcheurs… mais aussi toute personne désireuse de pratiquer ou découvrir la plaisance et les plaisirs du nautisme, sans en avoir eu encore l’opportunité (bateau, permis, compétences, équipiers, moyens financiers …). ShareMySea permet à tous d’embarquer une première fois.

L’économie collaborative est en plein développement et révolutionne également l’univers de la plaisance. Le marché du nautisme est quant à lui en pleine mutation : vieillissement des propriétaires, faible taux de sortie des bateaux, arbitrages financiers, contexte économique…

Beaucoup de propriétaires de navires renoncent à une sortie parce qu’ils sont seuls quand leurs proches sont indisponibles. Parallèlement, l’attrait de la mer est fort pour toute une frange de la population ne pouvant se permettre de s’acheter un bateau ou de le louer. De plus en plus de personnes obtiennent chaque année le permis bateau sans pour autant naviguer. Dans une logique de gratuité ou de simple participation aux frais de sortie, ShareMySea permet de faciliter la mise en contact des amoureux de la mer. L’application a été téléchargée par plus de 17 000 personnes sur le seul mois d’août 2016.

 

4) Shipping Lab : Qu’est ce que tu affectionnes dans ton job ? Quels en sont les avantages et inconvénients ?

Olivier : Je ne vois pas de réels inconvénients dans nos activités, que ce soient celles de l’agence ou la startup ShareMySea. Les deux activités constituent de beaux challenges professionnels et ils nous permettent de faire de formidables rencontres ! Le digital et les évolutions technologiques sont notre terrain de jeu depuis plus de 20 ans ! Dès 1995, nous avons eu la vision de ce que deviendrait l’internet, et de la manière dont il révolutionnerait notre quotidien. Le projet ShareMySea nous permet d’expérimenter, sur mobile en particulier, des solutions technologiques et d’accompagner les nouvelles attentes et les usages dans l’univers du nautisme.

 

5) Shipping Lab : Quelle est ta vision sur le rôle de Shipping Lab pour le secteur ?

Olivier : Permettre les échanges, mettre en lumière des parcours et des initiatives, valoriser et stimuler l’innovation et donner envie d’être acteur du monde maritime est une très belle initiative que nous ne pouvons que saluer et encourager ! Bon vent à Shipping Lab !