Youssef

1) Shipping Lab : Comment as-tu débuté dans le monde maritime ?

Youssef : Après avoir eu mon BAC, je me suis inscrit à l’Université pour une formation d’ingénieur en électronique. Après avoir passé une année très difficile dû aux navettes entre l’Université et la maison, j’ai commencé à chercher un institut qui avait des facilités d’internat.

J’ai ainsi trouvé un institut qui offrait cette facilité et qui formait sur deux filières : Capitaine au long cours et Ingénieur mécanicien à bord de navires. J’ai choisi d’être Capitaine. Donc comme vous le constatez ce n’est qu’un concours de circonstances qui m’a permis de débuter dans le monde maritime.

 

2) Shipping Lab : Quelle est ta formation et quelles sont tes activités aujourd’hui ?

Youssef : J’ai eu une formation de Capitaine au long cours. C’est une formation BAC + 4 mais qui nécessite une expérience en mer avant d’être promus Commandant d’un navire. En moyenne il faut six années en mer comme officier naviguant, puis vous devenez second capitaine avec la responsabilité de la cargaison et enfin commandant. Il faut donc compter une douzaine d’années après le bac pour être promus commandant.

Aujourd’hui après une dizaine d’années comme commandant sur différents types de navires, je travaille comme marine surveyor pour une société de classification.

 

3) Shipping Lab : Qu’est-ce que tu affectionnes dans ton job ? Quels en sont les avantages et les inconvénients ?

Youssef :  Mon job m’a permis de voyager à travers les mers et les océans, et de rencontrer des gens de toute nationalité.

Pour la première partie de la question, je dirai que ce job m’a permis de développer une tolérance à l’égard de tous. Il n’y a pas de frontière entre les êtres humains. Nous sommes tous égaux. Surtout quand je vois notre société de consommation se lamenter pour des choses bénignes alors que d’autres peuples avec des moyens dérisoires et des conditions de vies très difficiles se comportent avec dignité et sont très disciplinés.

Comme inconvénient, je dirai qu’une fois avoir fondé une famille, il est très difficile de travailler en plein océan, loin de sa femme et de ses enfants. Mais comme notre formation offre beaucoup de débouchés sur des postes à terre : marine surveyor, pilote dans les ports, officier de port, courtier maritime…. un des avantages est que l’on est toujours assuré de finir notre carrière avec des jobs à terre.

 

4) Shipping Lab : Quelle est ta vision sur le rôle de Shipping Lab pour le secteur ?

Youssef : Ma vision pour le rôle de Shipping Lab est promouvoir les métiers de mer aux jeunes d’aujourd’hui. Ce métier leur permettra de voyager physiquement et non virtuellement à travers le net comme le font les jeunes d’aujourd’hui scotchés à leur portables et autres ordinateurs.

Aussi je pense que ce serait bien que Shipping Lab serve de plateforme d’échanges d’expériences entres tous les intervenants du secteur maritime. Le secteur maritime est très vaste et j’apprends tous les jours quelque chose.